Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vainqueur du Kazakhstan 3-1, la République tchèque est la première équipe qualifiée pour les quarts de finale du Championnat du monde en Russie.

Mais le futur Fribourgeois Cervenka et ses coéquipiers n'ont pas eu la partie facile contre le pays d'Asie centrale qui se bat avec vigueur depuis le début du tournoi. En réduisant le score à la 56e, Dawes a dû faire frissonner les supporters tchèques. A la 59e, Kousal a pu inscrire le 3-1 dans la cage vide. Les Tchèques passent ainsi à 14 points en cinq rencontres et sont qualifiés pour les quarts de finale.

Le Kazakhstan est lui bien mal embarqué avec toujours deux points et plus que deux rencontres à disputer. Le Kazakhstan-Lettonie agendé demain soir vaudra son pesant d'or.

En soirée, le Danemark a battu la Lettonie 3-2 aux tirs au but. C'est sans doute le meilleur résultat pour la Suisse. Si les Lettons s'étaient imposés, ils auraient vraiment constitué un danger pour la quatrième place avec le programme le plus facile (Kazakhstan et Norvège). Les Danois reviennent à un point des Suisses avec un match de plus et la confrontation directe en faveur de la Suisse. Les Scandinaves ont au moins fait un grand pas vers le sauvetage. Ils le doivent en partie à leur portier Sebastian Dahm (Graz/AUT), auteur d'arrêts déterminants en fin de temps réglementaire. Le portier letton Merzlikins n'a pu empêcher Eller et Jenser de transformer leur tir au but mais il a retenu celui de Nikolay Ehlers.

L'Allemagne vers les quarts

A St-Pétersbourg, l'Allemagne a fait un grand pas vers la qualification en quarts de finale. Les Allemands se sont imposés 5-2 contre la Biélorussie. Après moins de 11' de jeu, les Allemands menaient déjà 3-0 dont une réussite du grand espoir Leon Draisaitl (Edmonton Oilers). Avec ce succès, ils ont dépassé la Slovaquie. Cette dernière a certes encore trois matches mais ce sont contre les trois "grands": Canada, Finlande et Etats-Unis. La sélection allemande doit, elle, encore affronter la Hongrie...

De leur côté, les Américains ont connu une partie facile. Une statistique souligne la marge qui sépare les deux formations, celle des tirs au but. Les Hongrois ont lancé huit fois au filet durant l'ensemble du match, contre 37 lancers pour les Etats-Unis.

ATS