Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La diaspora tibétaine dans le monde a réélu Lobsang Sangay à la tête du gouvernement en exil. Ce diplômé de Harvard sera chargé pour cinq ans de plus de porter leurs aspirations autonomistes au Tibet, incorporé à la Chine populaire en 1950.

Lobsang Sangay représente les Tibétains depuis 2011, année où le Dalaï Lama a renoncé à son pouvoir politique. Il a obtenu 57% des 60'000 suffrages exprimés, a annoncé mercredi la commission électorale basée dans la ville indienne de Dharamsala.

Le "Sikyong", ou "dirigeant élu", sera seul responsable des décisions politiques et diplomatiques. Il dirigera l'Administration centrale tibétaine (CTA) à Dharamsala. La CTA n'est reconnue par aucun pays dans le monde.

ATS