Navigation

Les titres de la presse de dimanche

Ce contenu a été publié le 06 juillet 2014 - 08:15
(Keystone-ATS)

Les titres de la presse de dimanche. Il s'agit d'une sélection de sujets traités par la presse dominicale qui n'ont pas fait l'objet d'une confirmation à la rédaction de l'ats.

"Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung":

Des cadres de l'armée suisse auraient imaginé une opération complexe pour continuer à payer un consultant sans que ses contrats ne soient mis au concours. Le plan prévoyait d'inclure son contrat de 406'000 francs dans un vaste projet informatique de plusieurs millions, confié, lui, légalement après appel d'offres, à une société zurichoise. Celle-ci aurait dû toucher un dédommagement de 10%, justifié par de faux décomptes. En mai 2012, le ministère public de la Confédération aurait ouvert une procédure pénale.

"SonntagsZeitung":

Le mandat de négociations de l'Union européenne (UE) avec la Suisse provoque l'incompréhension du président du PLR Philipp Müller. Adopté le 6 mai, le document prévoit que l'UE fixe dans les accords bilatéraux que la Cour européenne soit la plus haute instance judiciaire en cas de désaccord avec un tribunal suisse. Il s'agit d'une provocation, estime M. Müller.

"Zentralschweiz am Sonntag":

Les enfants placés de force devraient recevoir jusqu'à 120'000 francs chacun. Comme 20'000 personnes sont concernées, le montant devrait atteindre 2,4 milliards de francs.

"Le Matin Dimanche":

Près de la moitié des 60 courtiers basés à Genève du hedge fonds britannique Brevan Howard, le plus gros d'Europe, sont en train de quitter la cité de Calvin pour des lieux à la fiscalité plus clémente, notamment pour l'île anglo-normande de Jersey.

"SonntagsBlick":

Le peuple et le Parlement fédéral suivent de moins en moins le Conseil fédéral, relève une étude de l'institut des sciences politiques de l'université de Berne. Durant les trois premières années de la législature actuelle, le gouvernement a perdu neuf des 31 référendums, soit un taux de réussite de 71%, un score proche de la période allant de 2003 à 2007. Durant les législatures précédentes, le taux de succès dépassait les 80%.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.