Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les excursions d'un jour dans le pays et celles liées au tourisme de transit ont enregistré une baisse de 13% (archives, image d'illustration).

KEYSTONE/MANUEL LOPEZ

(sda-ats)

Le franc fort a rendu les voyages en Suisse moins attractifs. En 2015, les touristes étrangers ont dépensé 15,7 milliards de francs sur sol helvétique, soit une baisse de 3,4% sur un an.

Les dépenses des Suisses à l'étranger ont, elles, stagné à 15,4 milliards de francs, a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué. Au final, le solde de la balance touristique est resté en territoire positif à 323 millions de francs.

Les séjours avec nuitées ont généré 10,6 milliards de francs. Cela représente 278 millions de moins qu'en 2014 (-2,5%). Ce recul est la conséquence de réductions de prix, poursuit l'OFS. Ainsi, les recettes de l'hôtellerie et de la parahôtellerie se sont contractées de 3,9%.

Les séjours d'études et hospitaliers ont, par contre, légèrement augmenté (+0,8%). Les excursions d'un jour dans le pays et celles liées au tourisme de transit ont enregistré une baisse de 13%.

ATS