Toute l'actu en bref

Les CFF distribuent des petits chocolats pour remerciers les passagers de leur patience, lors de la réouverture de la gare de Lucerne au trafic. (KEYSTONE/Urs Flueeler)

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

La gare de Lucerne est à nouveau ouverte au trafic ferroviaire. Les réparations ont pris fin à 01h00 du matin lundi, ont indiqué les CFF. Le déraillement mercredi d'un train Eurocity avait bloqué la gare pendant quatre jours.

"La reprise de l'exploitation ferroviaire s'est très bien déroulée", a indiqué à l'ats Oli Dischoe, porte-parole des CFF. Aucun retard ni suppression de trains n'ont été constatés. Le premier train a quitté la gare à 04h22, selon l'horaire.

Pendant les réparations, à l'oeuvre depuis mercredi, quelque 400 mètres de voie ferrée ont été remis en état. Quatre aiguillages ont dû être remplacés et deux autres réparés. Pour pouvoir reprendre le trafic sans problème lundi, les ouvriers ont travaillé nuit et jour, a souligné le porte-parole.

Depuis mercredi, à l'exception des voitures de la compagnie régionale Zentralbahn qui circulent sur des voies plus étroites, plus aucun train n'entrait ni ne sortait de la gare en cul-de-sac.

Distribution de chocolats

Sur Twitter, les CFF ont remercié les passagers de leur patience après le déraillement. Des chocolats ont été distribués aux passagers sur les quais et dans la gare, avec un message de remerciements.

La gare était bloquée depuis mercredi. Un Eurocity italien a déraillé à 13h56, juste après son départ de Lucerne en direction de Bâle. Plusieurs wagons sont sortis des voies, l'un d'eux endommageant un pylône.

Six personnes ont été légèrement blessées. Le dommage se chiffre en millions de francs. L'enquête est toujours en cours pour déterminer les causes de l'accident.

Un service de bus de remplacement a été mis sur pied. Pour faire face à la demande, la compagnie des transports publics lucernois a fait appel à des chauffeurs retraités, mais aussi à leurs employés de bureau détenant le permis de conduire adéquat.

ATS

 Toute l'actu en bref