Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les travaux de déblaiement suite au crash du F/A-18 ont commencé mardi. L'avion s'est écrasé la semaine dernière près de Glamondans, dans le département du Doubs (F). Un détachement de l’armée a été envoyé sur place, a fait savoir mardi le DDPS.

"A la demande des autorités françaises, l’armée suisse remettra en état la zone du crash", lit-on dans le communiqué du Département fédéral de la défense (DDPS). Les débris de l'appareil doivent être déblayés d'après les directives de l’autorité chargée de l’enquête et "éliminés dans les règles de l’art". La surface agricole touchée retrouvera son état antérieur.

Le détachement de l'armée, constitué de 21 membres du commandement d’engagement de la formation d’intervention d’aide en cas de catastrophe, a rejoint la zone avec des poids lourds et machines de chantier. Les opérations de remise en état "dureront probablement plusieurs semaines".

Le déblaiement "de même que toute l’enquête relative au crash sont placés sous la surveillance d’un juge d’instruction militaire suisse", précise le DDPS. Avec les spécialistes des Forces aériennes et de la Sécurité militaire sur place depuis la semaine dernière, le détachement suisse comprend environ 50 personnes.

Pilote de retour au travail

Le pilote blessé a repris son travail auprès des Forces aériennes. Il est actuellement chargé de tâches administratives, selon le communiqué du DDPS. Sa réadmission au service de vol dépend des résultats d'examens de médecine aéronautique.

Agé de 38 ans, le pilote a été rapatrié au lendemain de l'accident, survenu mercredi 14 octobre vers 11h30 dans le cadre d'un entraînement au-dessus de la région de Besançon. On ignore toujours les circonstances du crash.

Le F/A-18D Hornet et deux F-5 Tiger volaient dans l'espace aérien de l'Hexagone, sous le contrôle d'officiers français. L'appareil s'est écrasé dans une zone d'entraînement commune aux deux pays. Aucune victime n'est à déplorer, mais l'avion est hors d'usage. Il s'agit du troisième accident de ce modèle depuis 1998.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS