Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ultimes travaux de remise à niveau du Stade de Genève auront été effectués cet été (photo symbolique).

Keystone/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

D'ici à cet été, le Stade de Genève répondra aux normes internationales. Les travaux urgents de remise à niveau de l'enceinte de 30'000 places inaugurée en 2003, et dont l'entretien a longtemps été négligé, auront été effectués.

"Nous aurons dépensé environ quatre millions de francs", a déclaré mercredi devant la presse l'ancien conseiller d'Etat genevois Laurent Moutinot, aujourd'hui président de la Fondation du Stade de Genève. Cette dernière s'occupe de la gestion de l'installation sportive, qui était auparavant entre les mains du Servette FC.

L'ultime chantier urgent portera sur l'éclairage du terrain. Tout doit être changé et les travaux auront lieu au mois de juin, une fois que le Servette FC (SFC) aura terminé son dernier match. L'enceinte sera ensuite aux normes de l'UEFA, également sur le plan de la sécurité, a fait savoir l'administrateur du stade Yvan Perroud.

Tourniquets défaillants

Avant la finale de la Coupe de Suisse, qui se tiendra le 25 mai au Stade de Genève, l'ensemble des tourniquets de comptage sera aussi remplacé. Les machines étaient tombées en panne juste avant le coup d'envoi du match entre la Suisse et la Lettonie le 25 mars, ce qui avait provoqué des bouchons de spectateurs aux portes du stade.

Le Stade de Genève veut redevenir une place qui compte sur la carte du ballon rond. Les relations avec l'Association suisse de football (ASF) ont été rétablies, a noté M.Moutinot. Ces contacts n'étaient pas bons, lorsque le SFC avait la gestion du stade et que le club était présidé par Majid Pishyar, puis ensuite par Hugh Quennec.

La Fondation du Stade de Genève reçoit une subvention du canton de Genève pour faire fonctionner l'enceinte sportive et l'entretenir. Le Grand Conseil genevois a voté une aide pour la période allant de 2017 à 2020. "Par année, ce soutien représente 1,09 million de francs", a fait savoir M. Moutinot.

Pas de loyer

La fondation ne perçoit en revanche rien du SFC, qui est pourtant le principal utilisateur du stade. Des discussions sont en cours pour trouver une solution. Le club grenat, qui avait risqué la faillite en 2015, évolue en Challenge League. Il vise une promotion rapide en Super League, ce qui lui permettrait d'accroître ses revenus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS