Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dès l'aube, des hélicoptères ont décollé pour tenter de localiser d'éventuels survivants.

KEYSTONE/EPA ANSA/FRANCESCO ARENA

(sda-ats)

Les recherches se sont poursuivies mardi dans le parc national du Pollino en Calabre, où la crue soudaine d'un torrent a entraîné la mort de dix personnes. Elles ont permis de retrouver les trois disparus.

Par mesure de sécurité, les recherches se sont poursuivies. Le site étant libre d'accès, les visiteurs n'ont pas à enregistrer leur venue et les secours ont du mal à déterminer avec exactitude combien de randonneurs se trouvaient sur place lorsque le drame s'est produit.

"Nous ne pouvons pas encore exclure qu'il y en ait d'autres", a dit Pierfrancesco Demilito, de la Protection civile. Toutes les victimes étaient des Italiens, a-t-il ajouté.

Les opérations, dans un terrain difficile d'accès, sont coordonnées à partir de la ville voisine de Civita. Des équipes de secouristes ont sillonné les gorges toute la nuit à la lumière de projecteurs. Dès l'aube, des hélicoptères ont décollé pour tenter de localiser d'éventuels survivants.

"Catapultées comme des balles"

Le drame s'est noué lundi après-midi quand un groupe de randonneurs a été surpris par la brusque montée des eaux en parcourant les gorges du Raganello, un torrent de la province de Cosenza (sud).

"Ces gorges se sont remplies d'eau dans un temps très court et dans un espace réduit, les personnes ont été catapultées comme des balles. Elles ont atterri quelque trois kilomètres en contrebas de la vallée", a déclaré Carlo Tansi, le responsable du département de la Protection civile de la région de Calabre.

Au total, vingt-trois personnes qui se trouvaient également dans les gorges du Raganello ont pu être secourues, a précisé la Protection civile. Une douzaine d'entre elles ont été blessées. Les plus gravement touchées ont été héliportées vers des hôpitaux de Cosence.

"Notre pays tout entier éprouve une profonde tristesse face à cette nouvelle tragédie qui a fait des morts et des blessés dans le parc Pollino", a déclaré le président italien, Sergio Mattarella, dans un communiqué. L'Italie est encore sous le choc de la catastrophe de Gênes, où 43 personnes ont péri dans l'effondrement partiel du viaduc Morandi mardi dernier.

Plaques apposées

Les gorges du Raganello sont un parcours conseillé aux seuls randonneurs expérimentés en raison des nombreuses difficultés. Pendant un certain temps, il a même été interdit de s'y rendre, a rappelé l'agence de presse AGI.

Les autorités locales ont depuis strictement réglementé l'accès à cette zone. Elles ont posé des plaques sur les rochers pour permettre aux secouristes d'identifier plus facilement les lieux, selon la même source.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS