Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après une semaine passée aux soins intensifs du CHUV, les trois jeunes filles accidentées en Valais ont quitté l'hôpital lausannois jeudi. Elles ont été rapatriées en Belgique par un avion ambulance de la REGA et sont désormais soignées à Louvain. Il ne reste ainsi plus aucune victime du drame de Sierre en Suisse.

Arrivées au CHUV le 14 mars après l'accident de car qui les transportaient dans le tunnel autoroutier de Sierre (VS), ces trois victimes étaient les plus gravement blessées des 22 survivants. Leur état de santé s'est amélioré depuis lundi, notamment sur le plan neurologique. Elles n'ont plus besoin d'assistance respiratoire continue, a expliqué le CHUV dans un communiqué.

Le transfert s'est parfaitement déroulé et les jeunes filles sont désormais prises en charge par des équipes médicales à Louvain, précise le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Deux des victimes souffrent d'une fracture du crâne et de plusieurs autres fractures. La troisième, atteinte à la moelle épinière, a réussi à bouger légèrement les doigts et les orteils.

Dernier hommage aux enfants d'Heverlee

Les familles et les amis des sept victimes de l'accident originaires d'Heverlee affluaient quant à eux jeudi matin à l'église Saint-Pierre de Louvain, en Belgique, afin d'assister aux funérailles. Didier Burkhalter était sur place pour représenter la Suisse, au côté des autorités valaisannes.

Les élèves de l'école St-Lambertus sont arrivés peu avant le début de la cérémonie, prévue à 11h00, de même que les sept cercueils et les parents. La capacité d'accueil de l'église a été presque doublée, passant de 800 à 1400 places assises.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, le couple princier des Pays-Bas, Willem-Alexander et Maxima et le couple royal belge sont arrivés pour assister à l'hommage. Le Premier ministre belge Elio Di Rupo était également présent.

Avec le conseiller fédéral Didier Burkhalter, des représentants du canton du Valais étaient également à la cérémonie à Louvain, comme la vieille à Lommel.

ATS