Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vienne - L'état des tunnels routiers européens est inquiétant, selon une étude qui liste les défauts de sécurité mettant en danger la vie des automobilistes dans 13 pays. L'absence de haut-parleurs, d'extincteurs et le mauvais éclairage font partie des lacunes les plus fréquentes.
La 12e étude EuroTAP porte sur 26 tunnels et a donné la meilleure note au tunnel à deux niveaux Duplex, près de Paris. Seize tunnels ont reçu l'appréciation "très bien", quatre "bien" et deux "moyen". La satisfaction ne l'emporte cependant pas, car "trois tunnels ont été jugés mauvais et un tunnel en Islande a été noté très mauvais", a déclaré Willy Matzke, expert de l'union automobile autrichienne ÖAMTC.
Le tunnel Hvalfjorour en Islande a obtenu la plus mauvaise note, pour l'absence de surveillance vidéo et d'alarme incendie automatique. Ce qui signifie qu'en cas d'incendie, la fermeture du tunnel doit être faite manuellement, occasionnant une perte de temps.
"Un nombre alarmant de tunnels en service à travers l'Europe ne seront pas prêts pour répondre aux normes européennes de sécurité lorsqu'elles entreront en vigueur en 2014", relève l'étude. Des tunnels en Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Espagne, France, Islande, Italie, Norvège, Pays-Bas, République tchèque, Slovénie et Suisse ont été testés pour cette étude.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS