Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un citoyen d'Orbe (VD) sur deux a dit oui dimanche à un nouveau quartier de 500 logements, proposé par les autorités locales, mais combattu en référendum. La victoire est courte avec 51,22% des voix, mais la participation est forte: 50,14%.

Le soulagement du syndic d'Orbe, Claude Recordon, était palpable, même s'il reste "des écueils". Deux opposants ont fait recours auprès du tribunal après avoir été déboutés en premier lieu par le conseil communal, a-t-il expliqué à l'ats.

"On ignore combien de temps cela va prendre". En attendant, la commune va lancer les démarches auprès du WWF pour obtenir leur label. "Nous voulons faire la démonstration que l'on peut densifier l'habitat tout en respectant la qualité de vie et de l'environnement. Lutter contre le mitage du territoire ne doit pas rester des paroles en l'air."

Les premiers habitants pourraient venir loger dans le nouveau quartier au plus tôt d'ici deux ans et demi à trois ans, a-t-il poursuivi. Concrètement, les Urbigènes ont dit oui au projet par 1192 voix contre 1135, le nombre de bulletins valables étant de 2327.

Pas loin de 1200 habitants

Soutenu par les Verts, un référendum a abouti avec quelque 900 signatures. Le quartier comptera 23 bâtiments et 500 logements pour 1200 habitants, une densification qui répond à la volonté du canton et de la loi sur l'aménagement du territoire.

La Ville va ainsi poursuivre sa politique de croissance réfléchie. L'arrivée de 100 à 120 habitants par an lui permettra d'atteindre l'objectif des 10'000 Urbigènes d'ici 15 à 20 ans.

Les nouveaux contribuables participeront au renforcement des finances communales qui peinent à trouver l'équilibre. Ils permettront aussi de dynamiser le centre-ville et la consommation.

Quartier durable

Le projet, entre 250 et 300 millions de francs, sera entièrement financé par des privés. La volonté du constructeur est de réaliser un quartier durable, selon les standards du WWF One Planet Living.

Des espaces verts, une zone de détente et un plan de mobilité douce sont prévus. Quant aux voitures, 95% d'entre elles seront dans des parkings souterrains.

La typologie de logements encouragera la mixité sociale. Le projet prévoit une garderie et à terme une école, un accès au futur RER ainsi qu'un nouveau Centre de soins et de traitement.

S'il n'est pas opposé au développement de la ville, le comité référendaire estimait que le projet présente des lacunes et incohérences importantes, notamment au niveau financier. Il n'a pas réussi à convaincre les Urbigènes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS