Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Buenos Aires - Les Argentins ne sont plus les premiers consommateurs de viande bovine au monde, une place qu'ils ont occupé depuis des décennies. Ils la cèdent désormais à leurs voisins uruguayens, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon les projections officielles des deux pays, les Argentins consommeront chacun en moyenne 56,56 kilos de boeuf cette année, contre plus de 60 pour les Uruguayens.
L'inflation, la réduction du cheptel victime de sécheresses successives, l'abandon progressif des activités d'élevage pour faire du soja et la baisse des exportations expliquent pourquoi l'Argentine a été détrônée. L'Uruguay, son petit voisin, ne connaît pas les mêmes problèmes.
La consommation de viande rouge par personne était de 68,72 kilos en 2009 en Argentine, selon un rapport du ministère de l'Agriculture et de l'Elevage, soit 18,7% de plus que les projections pour 2010. En Uruguay, elle s'est montée à 58,2 kilos l'an dernier et devrait augmenter d'environ 5% cette année, selon l'Institut national des Viandes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS