Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Etats-Unis ont rendu au Pérou une tête de singe en or massif appartenant à la civilisation pré-colombienne Moche. Elle avait été pillée dans les années 1990 au Pérou, ont indiqué l'ambassade péruvienne à Washington et le FBI dans des communiqués séparés.

Cette pièce archéologique a été exposée pendant des années au palais des Gouverneurs de Santa Fe, dans le Nouveau Mexique (sud des Etats-Unis). Elle appartenait à une collection privée d'un citoyen américain, John Bourne, a indiqué l'ambassade du Pérou dans un communiqué diffusé jeudi soir.

La police fédérale américaine avait commencé à enquêter sur l'origine de cette pièce en 1998. En novembre dernier, à la suite de la visite d'un expert péruvien à Santa Fe, Lima a réclamé officiellement qu'elle lui soit rendue.

Pillage

Cette tête de singe appartient au trésor de la tombe du Seigneur de Sipan (nord du Pérou), pillée peu après sa découverte en 1987.

"Elle a été admirée par des milliers de visiteurs lors de son exposition au palais des Gouverneurs, mais je crois que l'histoire qui l'entoure sera plus lisible en la remettant dans le contexte de la civilisation et de l'environnement qui lui ont donné naissance", a affirmé Frances Levine, directrice du musée d'Histoire du Nouveau Mexique, à Santa Fe, lors de la cérémonie de restitution qui a eu lieu jeudi, selon le communiqué de l'ambassade du Pérou.

Civilisation Moche

"Nous espérons que ce rapatriement aidera en partie à réparer les dommages causés par le pillage de ces sites Moche", a souligné de son côté le FBI dans un communiqué.

La civilisation Moche s'étendit bien avant l'empire Inca, environ entre 200 à 800 ans après Jésus Christ, sur la côte nord du Pérou actuel.

ATS