Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Valaisans ne passeront plus à la caisse en 2016 pour le remboursement des primes excessives d'assurance maladie. Seuls onze cantons seront mis à contribution. Et personne ne paiera en 2017.

En 2016, les suppléments de prime s'élèveront à 48 francs par assuré (même s'il bénéficie d'une réduction) dans dix cantons (BE, UR, OW, NW, GL, SO, BL, SH, AR et JU) et à 18 francs à Lucerne, a indiqué mardi l'Office fédéral de la santé publique.

Cette année, la facture s'est élevée à 62,50 dans onze cantons (BE, LU, UR, OW, NW, GL, SO, BL, SH, AR et JU), à 56,40 francs en Valais et à 9 francs à St-Gall. Les assurés de ces derniers cantons, sont désormais épargnés, tout comme les Neuchâtelois, les Schwyzois, les Bâlois de la Ville et les Argoviens.

Les assurés qui ont payé de primes excessives entre 1996 et 2013 ne sauront quant à eux qu'en février combien ils recevront en 2016. Cette année, la ristourne était de 119,70 francs pour les Vaudois, de 79 francs pour les Genevois et de 22,4 francs pour les Fribourgeois.

En ont aussi profité aussi les Tessinois (82,90 francs), les Thurgoviens (65,90), les Zurichois (50,80), les Appenzellois des Rhodes-intérieures (28,45), les Zougois (18,30) et les Grisons (70 centimes).

Aucun supplément ne sera plus prélevé en 2017 étant donné que ceux de 2015 et de 2016 permettront d'atteindre la contribution maximale de 266 millions de francs à fournir par les assurés.

Sur trois ans

Le remboursement des primes excessives se déroule en effet sur trois ans et porte au total sur 800 millions, ce qui ne permet de compenser que la moitié des 1,6 milliard de francs payés en trop entre.

La Confédération, pointée du doigt pour avoir laissé la situation s'enliser pendant des années, paie 266 millions, en trois tranches annuelles. Le reste de la facture est partagé à part égales entre les assureurs et les assurés domiciliés dans des cantons ayant payé des primes trop basses.

Mais, quel que soit le canton, certains pourraient faire grise mine. Les 266 millions à charge des caisses, et devant être acquittés d'ici fin 2016, ne seront en effet pas tous puisés dans les réserves.

Les assureurs pourront tout aussi bien se retourner vers les assurés, et leur soutirer un supplément unique. La somme totale due par les assureurs correspond à 33 francs par assuré. Chacun y verra plus clair lorsque les montants effectifs auront été calculés et apparaîtront sur sa facture d'assurance maladie.

ATS