Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Ordonnance sur la protection des animaux imposera dès janvier de nourrir les veaux avec davantage de fourrage et moins de produits laitiers. Ce régime, plus sain pour les bovins, donnera une couleur plus rose à la viande sans nuire à sa qualité, souligne Proviande.

Dans l'esprit de nombreux consommateurs et négociants, la qualité de la viande de veau reste associée à une teinte très claire. La couleur de la chair dépend toutefois de l'alimentation des animaux, a expliqué jeudi l'inter-profession de la viande dans un communiqué.

Par le passé, les veaux étaient nourris avec du lait et des produits laitiers. La faible teneur en fer du lait donnait une viande plus claire. Ces dernières années, l'âge d'abattage des veaux a augmenté. Au fur et à mesure de leur croissance, les animaux ont besoin de fourrage grossier comme le foin et la paille.

La révision de l'Ordonnance fédérale sur la protection des animaux a tenu compte de ces changements. Dès janvier, elle contraindra les éleveurs à donner aux veaux du fourrage grossier en complément du lait. Ce régime permet aux animaux d'être en meilleure santé, ce qui permet de leur donner moins d'antibiotiques. Mieux nourris, les veaux ne sont plus anémiques. Leur viande est donc moins blanche.

Mentalités à changer

Les consommateurs et les restaurateurs doivent comprendre que la coloration plus intense de la chair provient d'un élevage dans les règles de l'art et non d'une moindre qualité, souligne Proviande. A l'abattoir, la viande de veau rosée est actuellement encore trop souvent déclassée. Cela ne devrait plus être le cas à l'avenir.

Le veau représente environ 6% de la consommation totale de viande en Suisse, soit un peu plus de 3 kilos par personne et par an. Les besoins du marché sont couverts avec les quelque 260'000 veaux abattus chaque année.

La filière des veaux d'engraissement permet de réguler le cheptel bovin, rappelle Proviande. Pour qu'une vache donne du lait, elle doit mettre au monde un veau par an, dont 40% seulement entreront dans la filière laitière.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS