Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La sensibilité des consommateurs aux questions environnementales se reflète dans les messages publicitaires des constructeurs automobiles. Alors qu'en 2006 ils consacraient encore 17% de leurs dépenses à vanter la puissance des voitures, la proportion est tombée à 3% en 2010.
Les informations publicitaires dites "vertes" ont en revanche considérablement augmenté: elle sont passées de 14% en 2006 à 32% en 2010, selon une étude publiée par auto-suisse. Ces proportions concernent les 50 marques d'automobiles les plus importantes en Suisse et le 90% du marché des voitures neuves.
L'intérêt des automobilistes pour l'écologie a été entendu par les constructeurs, qui ont réussi à réduire la consommation moyenne d'essence des voitures neuves de plus d'un quart depuis 1990. L'an dernier, elle atteignait 6,8 litres aux 100 kilomètres.
Mais les conducteurs sont aussi appelés à faire un geste. Quelque 100 millions de litres d'essence ou de diesel pourraient être économisés immédiatement en Suisse si tous les automobilistes adoptaient systématiquement le mode de conduite "eco-driving", selon Lino Guzzella, professeur en thermotronique à l'EPF de Zurich.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS