Toute l'actu en bref

L'industrie du biscuit en Suisse a connu une année 2016 mitigée: si les Suisses ont croqué davantage de friandises et autres biscuits apéritifs l'année dernière, les ventes à l'étranger ont faibli (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les fabricants suisses de biscuits ont écoulé moins de produits l'année dernière. Les Suisses ont dégusté davantage de friandises fabriquées dans leur pays, mais les exportations ont baissé, ce qui a eu un impact négatif sur les affaires de la branche.

Les 24 fabricants industriels helvétiques de produits de biscuiterie et de biscotterie ont réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 448 millions de francs, en baisse de 0,8% sur un an, a indiqué lundi l'association Biscosuisse. Ils ont vendu 43'919 tonnes de marchandises, ce qui correspond au même recul de 0,8%.

Les exportations ont poursuivi leur recul, en raison notamment du franc fort et de la protection agricole aux frontières, qui renchérit les coûts de la farine et du beurre en Suisse par rapport aux pays voisins, précise Biscosuisse dans son communiqué. Les nouvelles règles sur le swiss made risquent d'aggraver la situation, estiment les membres de l'association.

Dans le détail, les ventes à l'étranger ont généré un chiffre d'affaires de 9,1%, à 101,2 millions de francs. En volume, elles ont totalisé 12'109 tonnes,un chiffre en repli de 7,2 %.

Les ventes de spécialités ont chuté de 18,8%, celles de produits standards de 16,7% et des "produits frais" ayant une certaine durée de conservation de 2%. La croissance des fabrications spéciales (+18,1 %), des biscuits salés et biscuits apéritifs (+10,8%) et des articles de boulangerie (+3%) n'a pas permis de contrer la baisse.

Trente grammes de plus

Les Suisses ont en revanche retrouvé l'appétit. Ils ont dégusté 6,51 kilos de biscuits en moyenne l'année passée, soit 30 grammes de plus que l'année précédente. Le marché s'est ainsi redressé après le recul de 2015. Les biscuitiers ont écoulé 31'811 tonnes en Suisse, en hausse de 1,8%. Les ventes se sont accrues de 2% à 346,8 millions de francs.

Les Helvètes ont consommé davantage d'articles de boulangerie (+7%), de fabrications spéciales (+4,9%) et de biscuits standards (+2,1%). Mais ils ont été moins friands de biscuits salés et biscuits apéritifs (-1,3%) ainsi que de "produits frais" (-0,7%).

Les biscuits importés ont augmenté de 1,1%. Le total des ventes en Suisse (produits de biscuiterie et de biscotterie de provenance suisse et importés) a augmenté de 1,5 % au total.

Allemands et Français gourmands

La part de marché des fabricants suisses représente 58,4%, en hausse de 0,3% comparé à 2015. La part des exportations à l'ensemble de la production a reculé de 6,4% pour s'établir à 27,6%.

A l'étranger, les biscuits suisses sont surtout appréciés par les Allemands, avec une part de 29,7%. Suivent la France (24,2 %), l'Arabie Saoudite (6,3%) et la Suède (5,8%).

ATS

 Toute l'actu en bref