Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les entreprises industrielles de Migros (M-Industrie) ont vu bondir leurs ventes à l'étranger en 2014. Le chiffre d’affaires à l'international a progressé de 22% à 626 millions de francs, porté par les exportations et la reprise du chocolatier américain SweetWorks.

Comme annoncé en janvier, l'industrie Migros a continué de s'affirmer tant en Suisse qu'à l'étranger. Globalement, ses ventes ont augmenté de 4,4% pour atteindre 6,02 milliards de francs. Tous les segments ont contribué à la croissance, se félicite mercredi M-Industrie dans un communiqué.

Les ventes au groupe Migros se sont étoffées de 3% d'un exercice à l'autre, avec une poussée du côté de Denner, Migrolino et LeShop.ch. Dans le commerce de gros hors géant orange, elles se sont hissées de 1,3% à 995 millions de francs, malgré un contexte très difficile.

A l'international, les exportations ont crû de 15,4%, avec pour moteur les capsules à café. L'acquisition en avril de SweetWorks, présent aux Etats-Unis et au Canada, a permis de se renforcer sur le front du chocolat et de la gomme à mâcher.

Avec l'abandon du taux plancher, M-Industrie, qui englobe 19 entreprises en Suisse et 5 à l'étranger, s'attend à ce que la "nouvelle réalité monétaire" impacte ses activités. Ses principaux défis seront le tourisme d'achat, les importations et la compétitivité de ses exportations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS