Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ventes de voitures neuves en Suisse connaissent un léger recul en mai, pour la première fois depuis environ une année. Comparé au même mois de l'an passé, quelque 500 véhicules de moins ont trouvé acheteur, ce qui correspond à un repli de 1,7%.

"Nous sommes contents du développement des ventes et nous situons au niveau de nos objectifs", relativise Max Nötzli, président de l'association faîtière des importateurs automobiles auto-suisse, cité mardi dans un communiqué. "Malgré ce léger recul, les résultats de ce mois de mai sont les seconds meilleurs depuis dix ans."

Croissance à deux chiffres

En effet, le résultat cumulé de 137'405 unités vendues de janvier à fin mai (130'388 en 2011), se situe encore nettement au-dessus de celui de l'année passée, avec un plus de 7000 véhicules.

Parmi les marques vendues au-delà d'un millier d'unités, les hausses les plus spectaculaires ont touché Audi, Mercedes, Hyundai et Toyota, qui affichent des taux de croissance à deux chiffres.

Avec 3311 voitures vendues, Volkswagen reste en tête mais chute de 11,9%, selon les données publiées mardi par auto-suisse. Citroën, Opel, Peugeot et Renault ont enregistré des baisses plus marquées encore.

ATS