Comme le PDC un peu plus tôt, les délégués vert'libéraux n'ont laissé aucune chance à l'initiative pour la suppression de la redevance radio et tv. Par 113 voix contre 6 et 8 abstentions, ils ont clairement rejeté "No Billag", en votation le 4 mars.

"Le besoin de réforme est évident, mais nous sommes clairement opposés à la transformation fondamentale du paysage médiatique suisse par l'initiative", a déclaré le président du parti Jürg Grossen. La diversité des médias et des opinions subirait des dommages considérables, estime le parti.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.