Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Vert'libéraux, réunis samedi à Zurich en assemblée des délégués, se réjouissent de la décision du Parlement de sortir progressivement de l'atome. Pour atteindre ce but, ils préconisent leur initiative populaire "Remplacer la TVA par une taxe sur l'énergie".

Comme la sortie du nucléaire ne sera pas facile à concilier avec la protection de l'environnement, on doit réaliser uniquement des projets qui ne nuisent pas au climat, a déclaré Verena Diener, conseillère aux Etats zurichoise. La taxe sur l'énergie, calculée par kilowattheure, vise à encourager les économies dans ce domaine, tout en offrant des avantages concurrentiels à l'économie suisse.

Le président du parti et conseiller national zurichois, Martin Bäumle, est convaincu que le parti pourra former son propre groupe parlementaire, à l'issue des élections du 23 octobre. Il est toutefois déçu de la dernière session durant laquelle la tactique électorale l'a emporté sur l'objectivité.

ATS