Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Verts ont récolté en onze mois 110'000 signatures pour leur initiative "Sortons du nucléaire!". Afin d'éviter de mauvaises surprises, ils ont l'intention d'en collecter encore 10'000, a indiqué dimanche le parti. Le texte exige que la durée d'exploitation des centrales ne dépasse pas 45 ans au maximum.

Pour le site le plus récent de Leibstadt (AG), cela signifie une sortie du réseau d'ici 2029. Les Verts veulent inscrire dans la Constitution l'interdiction des centrales nucléaires. Ils ont jusqu'à novembre pour récolter des signatures. Le développement des énergies renouvelables montre qu'une sortie du nucléaire est possible plus rapidement, écrit le parti.

D'autres initiatives en cours

Le PS, avec son initiative "cleantech", milite aussi pour une sortie à long terme du nucléaire. Le texte a abouti en septembre dernier avec 105'000 signatures. Le Conseil fédéral rejette cette initiative, préférant miser sur sa propre stratégie énergétique 2050.

Une autre initiative pour la sortie du nucléaire est en cours de récolte de signatures. Elle a été lancée par le Parti solidaire suisse fondé en janvier 2011 qui a jusqu'au 19 janvier 2013 pour récolter les 100'000 paraphes.

Le parti souhaite compléter la Constitution fédérale par la phrase: "L'exploitation d'une centrale nucléaire est interdite". Les centrales existantes devraient être mises hors service sept ans au plus tard après l'acceptation de l'initiative.

ATS