Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les producteurs de Féchy, désireux d'obtenir une AOP à l'horizon 2022, ont installé 400 plants de chasselas devant le Palais fédéral mercredi matin.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Un vignoble éphémère a recouvert la Place fédérale à Berne mercredi. Afin de sensibiliser les parlementaires et le public, une quinzaine de vignerons de Féchy (VD) ont installé 400 plants de chasselas devant le Palais fédéral dès l'aube.

A Berne, où chacun a pu se rendre compte de la qualité du vin par une dégustation, les Vaudois ont été reçus par le maire Alexander Tschäppät. Parmi les politiciens qui se sont arrêtés, les organisateurs soulignent le nom de Guy Parmelin, lui-même viticulteur avant d'entrer au Conseil fédéral.

"Comme les vignerons se sentent souvent 'oubliés' de la Berne fédérale et du monde politique, nous avons eu l'idée de créer ce vignoble d'un jour afin de rappeler l'importance de la viticulture en Suisse", déclare dans un communiqué Jean-Luc Kursner, président de l'Association Vin et Terroir Féchy. Ils veulent préserver ce patrimoine et prétendent à une AOP sur le seul périmètre actuel de Féchy en 2022.

A l'appui de leur demande d'AOP, les vignerons de Féchy indiquent être parmi les premiers lieux de production en Suisse à publier la cartographie des lieux-dits en fonction des différentes analyses de sols menées dans leur vignoble de 165 hectares. Ils disposent également d'une charte de qualité commune.

La manifestation bernoise coïncidait ainsi avec le lancement de la marque Féchy. Celle-ci scelle l'alliance des vignerons autour de cette charte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS