Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les nouvelles voitures vendues en Suisse continuent de rejeter trop de CO2, s'indigne jeudi l'Association Transports et Environnement (ATE). Dans l'Union européenne, seuls les véhicules circulant en Lettonie et en Estonie sont plus polluants qu'en Suisse.

Avec ce troisième plus mauvais résultat, la Suisse a encore reculé d'une place par rapport à l'an dernier, se faisant dépasser par la Bulgarie, a précisé l'ATE dans un communiqué. L'association se réfère à des chiffres fournis par sa faîtière au niveau continental, l'organisation Transports et Environnement (T&E).

En moyenne en 2010, les nouvelles voitures émettaient 161 grammes de CO2 par kilomètre en Suisse, selon des chiffres publiés par l'OFEV en juillet dernier. Cette valeur s'élève à 162 grammes pour les deux lanternes rouges, l'Estonie et la Lettonie.

En tête du classement, on trouve le Danemark et le Portugal. Les nouvelles voitures n'y rejettent que 127 grammes de CO2 par kilomètre.

Devant ce résultat, l'ATE salue l'objectif de réduire les émissions des nouvelles voitures à 130 grammes d'ici la fin 2015, prévu dans la nouvelle loi sur le CO2, adoptée durant la session de printemps. A l'horizon 2020 toutefois, il serait souhaitable d'arriver à 95 grammes, souligne l'organisation environnementale.

ATS