Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Victorieux 3-0 du Lausanne-Sport au Stade de Suisse, les Young Boys occupent désormais seuls la tête du classement de la Super League. Cette première place ne doit rien au hasard.

Elle récompense une équipe qui a eu l'art cette semaine de sortir de sa manche un héros que l'on n'attendait pas. Mercredi face au Dynamo Kiev lors du barrage de la Ligue des Champions, c'est le grand espoir Jordan Lotomba qui avait inscrit le but de la qualification. Remplaçant mercredi, Leonardo Bertone a armé dimanche deux frappes du droit imparables en l'espace de six minutes (16e et 22e) pour offrir un troisième succès en trois matches de championnat. Il a été scellé par un penalty de Hoarau dicté de manière bien trop sévère pour une faute de Monteiro sur Assalé. Une fois de plus, Lausanne est apparu bien trop fragile dans les trente premiers et derniers mètres pour espérer un meilleur sort face à un adversaire baigné par une telle euphorie.

Sion battu

Comme Zurich la veille tenu en échec à Lugano (0-0), le FC Sion n'est pas parvenu à rester à la hauteur des Young Boys. Les Sédunois se sont inclinés 2-0 à Saint-Gall. Après avoir réussi deux parades magnifiques pour retarder l'échéance, le capitaine Mitryushkin a cédé devant une tête d'Aratore (76e) et une rupture d'Albian Ajeti (86e). Maître de la possession, le FC Saint-Gall mérite sa victoire. Mais il peut remercier son gardien Lopar, auteur de deux arrêts décisifs devant Konaté et Schnewuly alors que le score était toujours de 0-0.

Quatre jours après l'élimination dans le tour préliminaire de la Ligue Europa, Paolo Tramezzani concède sa première défaite en championnat à la tête du FC Sion. Pour asseoir vraiment sa position, l'Italien doit désormais s'attacher à trouver une véritable animation offensive. La copie rendue en terre saint-galloise n'a pas vraiment été probante dans ce domaine. La seule lueur est venue de l'introduction du Brésilien Adryan dont la vivacité aurait pu permettre aux Sédunois de réussir un petit hold-up.

Enfin à Lucerne, les Grasshoppers, qui ont terminé la rencontre à neuf contre dix, ont cueilli leur premier point de l'exercice: celui du nul (2-2) alors qu'ils menaient encore 2-0 à la 77e minute avant que deux jokers, Jong et Demhasaj, n'égalisent pour les Lucernois.

ATS