Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Lions de Zurich mènent désormais 2-0 dans la finale des play-off de National League. Ils ont remporté le deuxième match 5-4 après prolongation grâce à un but de Roman Wick.

La finale des play-off a enfin commencé. Après un match sans relief et presque sans émotion jeudi, les deux équipes ont sérieusement "musclé" leur jeu. Dès les premières secondes de la partie, le Canadien Maxim Lapierre a fait signe aux Zurichois qu'il était prêt à poser les gants pour s'expliquer. Le ton était donné. La finale allait atteindre des sommets.

La bonne nouvelle pour le spectacle, c'est la métamorphose de Lugano après son non-match lors de l'acte I de jeudi. Cette fois-ci, les Tessinois ne se sont pas laissés "manger" par les Lions. Même un départ difficile avec un but précoce (4e) du défenseur canadien, parfois ultra-offensif Kevin Klein n'a pas freiné les ardeurs des coéquipiers de Merzlikins.

Les Luganais ont su profiter des erreurs inhabituelles des Zurichois. Des fautes qu'ils n'avaient pas commis en demi-finales comme des palets perdus sans couverture et qui ont permis à Lugano de marquer deux fois dans la première période. Les deux fois sur des contres rondement menés d'abord par Hofmann et conclu par Lapierre puis en infériorité numérique par le duo Sannitz-Reuille. Le Vaudois a marqué son cinquième but des play-off, déjà le troisième à 4 contre 5!

Les hommes de l'entraîneur Hans Kossmann se sont même retrouvés en difficulté au début du deuxième tiers-temps quand Phil Baltisberger a choisi une mauvaise option et a servi directement Hofmann seul devant Flüeler. L'Imérien n'a pas manqué la cible pour donner l'avantage 3-2 aux Tessinois. Les joueurs de Greg Ireland n'ont alors pas su rebondir sur cet avantage. Au contraire, ils ont laissé revenir les Lions dans la partie en se sabordant avec deux très mauvaises pénalités. Sur la première, le grand Dave Sutter, en constants progrès, a pu allonger son long bras pour venir pousser le palet dans le but luganais.

Puis, Sannitz s'est retrouvé sur le banc des pénalités pour avoir discuté la décision du juge de ligne qui l'a renvoyé d'un engagement devant le but de Flüeler. Pénalité plus bête, tu meurs ! La sentence fut claire. Un tir puissant de Shore, Merzlikins qui laisse filer le palet entre ses jambières et les Lions avaient retourné le score (4-3). Sannitz aurait eu un voyage retour vraiment difficile avec ce but sur la conscience. Le puissant centre a profité d'un 5 contre 4 pour blanchir son casier et se racheter avec une fort jolie reprise (53e) pour l'égalisation.

Dans une prolongation folle où Lugano aurait pu l'emporter sur des occasions de Sanguinetti et Hofmann, les Zurichois ont finalement réussi à l'emporter sur un tir puissant de Wick, qui couronnait la domination des Lions en fin de temps supplémentaire. Il était 23h28 dans un Hallenstadion en folie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS