Toute l'actu en bref

LeShop.ch abandonne son service DRIVE, mais étend parallèlement son offre de retrait (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

LeShop.ch va fermer ses deux centres pilotes de retrait pour automobilistes à Studen (BE) et Staufen (AG). La mesure entraîne la suppression de 22 emplois. Le supermarché en ligne de Migros étoffe parallèlement son offre de retrait dans des points de vente.

Les employés touchés se verront proposer d'autres opportunités au sein du groupe Migros dans la mesure du possible, a indiqué lundi LeShop.ch dans un communiqué.

Dix employés à Studen, à côté de Bienne, 11 à Staufen et un employé dans les services centraux sont concernés par cette décision. Les centres pilotes fermeront leurs portes le 6 mai prochain.

Service de retrait étendu

Le supermarché en ligne a décidé d'étendre son service de retrait à des points de vente existants. Les clients de LeShop.ch pourront récupérer dès la fin avril les marchandises commandées dans plus de 80 points de retrait PickMup. Leur nombre passera à 100 d'ici au début de l'été.

Au lieu de la livraison à domicile, les clients peuvent indiquer lors de la commande à quel emplacement ils souhaitent retirer leurs achats. L'objectif du réseau PickMup est de proposer à 95% de la population suisse un lieu de retrait situé à moins de 15 minutes de trajet en voiture, explique le directeur de LeShop.ch Dominique Locher, cité dans le communiqué.

Précieux enseignements

Les deux centres pilotes de retrait pour automobilistes permettaient de se faire déposer dans la voiture les commandes passées via internet. Le centre de Studen avait ouvert ses portes en octobre 2012, tandis que celui de Staufen avait débuté ses activités en septembre 2014.

Les deux pilotes DRIVE ont livré de précieux enseignements, souligne Dominique Locher. "Le client apprécie la complémentarité de l'achat en supermarché aux différents formats en ligne soit la livraison à domicile ou le retrait auprès d'un PickMup", explique-t-il.

"Développer le service DRIVE dans toute la Suisse aurait été coûteux et aurait pris trop de temps. Nous avons décidé de capitaliser sur les points de vente existants", a précisé à l'ats le directeur général de LeShop.ch.

ATS

 Toute l'actu en bref