Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère fédérale Doris Leuthard doit présenter devant l'ONU à New York les avancée de la Suisse dans l'implémentation des 17 objectifs de l'Agenda 2030 (archives)

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

La conseillère fédérale Doris Leuthard a participé mardi au Forum des Nations Unies sur le développement durable (HLPF) à New York. Elle a présenté le rapport sur la mise en oeuvre des 17 objectifs de l'Agenda 2030 en Suisse.

La Suisse et 46 autres pays - dont l'Albanie, le Niger, le Soudan, l'Australie, la Palestine, Bahreïn, la Colombie et l'Irlande - présentent leur inventaire national au HLPF. Doris Leuthard y a présenté un bilan plutôt positif pour la Suisse.

"La Suisse a déjà achevé plusieurs objectifs de développement durable (ODD)", a annoncé la conseillère fédérale, dans une version écrite de son discours. Elle a pris en exemple le fait qu'il n'y a pas d'extrême pauvreté ou de faim en Suisse et le système d'éducation "gratuit, obligatoire et de bonne qualité".

Indicateurs au vert

Selon le rapport intermédiaire présenté par Mme Leuthard, les statuts de 85 indicateurs vérifiés en Suisse sont majoritairement positifs ou n'ont pas besoin du moins d'être significativement modifiés. Quatorze d'entre eux montrent toutefois une évolution négative.

Doris Leuthard a admis que des efforts étaient nécessaires au niveau de la consommation de ressources de biens importés qui "augmente de manière non durable". De la même manière, elle a appelé à faire plus dans une utilisation durable des ressources naturelles. Sur la question des énergies fossiles, elle a appelé à une tarification du carbone "au niveau global".

La conseillère fédérale a également rappelé que la Suisse avait encore des efforts à faire sur l'objectif de l'égalité des genres, notamment sur l'égalité des salaires et des opportunités dans les directions. Elle a tenu à laisser s'exprimer la société civile suisse en donnant la parole à Sophie Neuhaus du Conseil suisse des activités de jeunesse.

"Transition nécessaire"

Mme Neuhaus a ainsi pu souligner que si "la Suisse est sur le bon chemin (...) nous voyons encore d'importants défis". Elle s'est notamment inquiétée des inégalités en Suisse qui "sont en augmentation". Elle a appelé à donner plus de places aux jeunes, "des partenaires incontournables dans la transition nécessaire vers un système dans lequel l’économie est au service du social, dans la limite des capacités environnementales".

L'Agenda 2030 est en vigueur depuis janvier 2016. Il appelle tous les Etats membres de l'ONU à contribuer à la réalisation des 17 objectifs de développement durable, comme la lutte contre la pauvreté, la faim et le changement climatique. Le rapport suisse sur sa mise en oeuvre a été adopté en juin par le Conseil fédéral.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS