Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Michael Albasini est passé à un cheveu d'un fabuleux exploit. Le Thurgovien a terminé au 2e rang de Liège-Bastogne-Liège, seulement battu au sprint par le Néerlandais Wout Poels.

Déjà en vue mercredi dans la Flèche Wallonne (7e), Michael Albasini est passé à l'attaque à 3 km de l'arrivée, dans la côte de la Rue Naniot, une des nouveautés de cette édition 2016. Le coureur de l'équipe Orica GreenEdge a emmené avec lui trois coureurs, Wout Poels, le Portugais Rui Costa et l'Espagnol Samuel Sanchez.

Grâce au travail du Thurgovien, qui a placé une nouvelle accélération à la flamme rouge, ce quatuor a résisté jusqu'au bout au reste du peloton. Mais au moment de disputer le sprint, c'est Wout Poels qui s'est montré le plus rapide, devançant Michael Albasini sur le fil.

La défaite est amère pour le vétéran suisse qui, à 35 ans, a frôlé la plus belle victoire de sa carrière dans l'un des Monuments du cyclisme. Il n'est pas non plus parvenu à rejoindre Oscar Camenzind, le dernier Suisse à avoir remporté Liège-Bastogne-Liège en 2001.

Reste à Michael Albasini de se "venger" la semaine prochaine sur le Tour de Romandie, sa course fétiche, dans laquelle il a fêté cinq victoires d'étapes ces deux dernières années.

ATS