Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tripoli - La Libye a libéré mardi soir 37 islamistes, a constaté un journaliste sur place. Un ex-chauffeur du chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden, et un ex-détenu de Guantanamo figurent parmi eux.
Vêtus de tenues traditionnelles blanches, les détenus, jeunes pour la plupart, étaient rassemblés sous une tente installée dans l'enceinte de la prison de Abou Salim à Tripoli, où ils étaient rejoints par leurs familles.
Un ancien chauffer présumé d'Oussama Ben Laden, Nasser Tailamoun, et un ex-détenu de Guantanamo, Abou Sofian Ben Guemou, livré par les Américains en 2007, figurent parmi les personnes relâchées, selon la Fondation Kadhafi qui conduit depuis 2007 un "dialogue" entre les islamistes et les autorités libyennes.
Les autres étaient membres ou en relation avec le Groupe islamique de combat libyen (Gicl) ou des jihadistes ayant collaboré avec Al-Qaïda en Irak ou dans le Maghreb, a précisé un responsable de la prison.
La libération de ces islamistes est intervenue à la veille de la célébration du 41e anniversaire de la révolution libyenne qui a porté le colonel Mouammar Kadhafi au pouvoir.
En mars dernier, la Libye avait libéré 214 prisonniers de différents groupes islamistes parmi lesquels 34 du Gicl, dont trois ex-dirigeants, Abdelhakim Belhaj, l'émir du groupe, Khaled Chrif, le chef militaire, et Sami Saadi, l'idéologue.
Selon Abdelhakim Belhaj, qui se présente comme l'"ex-émir" du Gicl, 370 islamistes étaient toujours détenus dans la tristement célèbre prison d'Abou Slim, un chiffre confirmé par un responsable de cet établissement pénitentier contrôlé par la sécurité intérieure et qui avait été le théâtre en 1996 d'un massacre au cours duquel des centaines de prisonniers avaient été tués.
Abdelhakim Belhaj venu mardi soir pour assister à la libération de ses ex-compagnons de prison a exprimé "sa joie et sa reconnaissance", se félicitant que "ces jeunes ont pu surmonter cette expérience".
Une source proche de la Fondation a indiqué à l'AFP que 150 autres islamistes allaient être libérés prochainement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS