Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Huit personnes, dont le chef des renseignements de la police libanaise, ont été tuées et 86 autres blessées vendredi dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth. L'attaque fait redouter l'extension du conflit syrien dans le pays.

L'attentat a visé le chef des renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI) du Liban, le général Wissam al-Hassan, un musulman sunnite proche de Saad Hariri, chef de l'opposition libanaise, opposée au régime de Damas. Il était pressenti pour prendre la tête des FSI à la fin de l'année.

Les renseignements des FSI avaient joué un rôle majeur dans l'arrestation le 9 août de l'ex-ministre libanais Michel Samaha, un partisan du régime syrien, dans le cadre d'une affaire d'explosifs saisis qui devaient être notamment placés dans le nord du Liban.

La puissante explosion de vendredi, la première du genre dans la région de Beyrouth depuis 2008, ravive l'inquiétude d'un débordement du conflit syrien, qui divise les Libanais. La Syrie, qui a souvent été pointée du doigt dans des assassinats entre 2005 et 2008 au Liban, a immédiatement réagi en condamnant un attentat "lâche" et "terroriste".

Immeubles dévastés

L'attaque s'est produite dans le quartier chrétien d'Achrafieh, dans le secteur est de la capitale. Selon l'Agence nationale d'information (ANI), l'explosion a eu lieu à une heure de pointe, 14h00, à 200 mètres d'un bureau des Kataëb (Phalanges), parti chrétien de l'opposition libanaise.

Un photographe de l'AFP a vu deux immeubles dévastés. Un immeuble était en feu et les volontaires de la Croix-Rouge faisaient sortir des blessés, le visage ou le corps ensanglanté. Des passants sous le choc étaient en pleurs.

Des balcons étaient à moitié effondrés. Dans les rues, des carcasses de voitures calcinées étaient visibles et des vitres brisées jonchaient le sol. Des pompiers et des membres de la défense civile entraient dans les immeubles à la recherche des victimes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS