Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La liberté sous caution dont bénéficiait George Zimmerman, le tueur présumé de Trayvon Martin, un jeune Noir dont la mort a suscité un fort émoi aux Etats-Unis, a été révoquée vendredi par un juge de Floride, rapportaient les médias américains. Le juge a ordonné à M. Zimmerman, 28 ans, de se livrer à la justice dans les 48 heures.

Selon les chaînes de télévision NBC et ABC, le magistrat a justifié sa décision en indiquant que M. Zimmerman avait induit le tribunal en erreur sur sa situation financière au moment de l'audience consacrée à la liberté sous caution, le 20 avril dernier. Lors d'une audience vendredi, le juge Kenneth Lester a affirmé que le tueur s'était lancé dans une entreprise de "falsification".

Le ministère public, qui avait déposé vendredi une demande de révocation du régime de liberté sous caution, a accusé de son côté George Zimmerman d'avoir trompé le tribunal en cachant qu'il avait en sa possession un deuxième passeport, qu'il aurait obtenu deux semaines après le meurtre.

Zimmerman avait tué par balle Trayvon Martin, un adolescent noir de 17 ans, le 26 février à Sanford (centre de la Floride), alors qu'il effectuait une ronde de surveillance dans son quartier. Il a été arrêté le 11 avril puis remis en liberté conditionnelle le 23 du même mois.

ATS