Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chef du gouvernement libyen de transition Abdel Rahim al-Kib, a annoncé samedi qu'un accord sur un cessez-le-feu avait été conclu entre tribus à Sebha dans le sud du pays, après six jours de combats meurtriers. De source officielle, ces derniers ont fait au moins 147 morts et 395 blessés.

"Nous annonçons que les efforts de réconciliation ont abouti à un accord pour un cessez-le-feu", a indiqué M. al-Kib, affirmant que "le calme prévalait maintenant à Sebha" où deux trêves avaient été déjà violées.

"La situation est actuellement calme et les forces dépendant du ministère de la Défense sécurisent les installations et les zones stratégiques dans la ville, notamment l'aéroport", a déclaré de son côté le chef d'état-major Youssef al-Mangouch.

Les deux dirigeants s'exprimaient au cours d'une conférence de presse conjointe à Tripoli aux côtés des ministres de la Défense et de la Santé.

ATS