Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des manifestants se sont rassemblés vendredi à Benghazi pour demander le retour dans un hôpital d'un groupe salafiste qui y assurait la sécurité. Ils ont lancé des grenades contre les forces de sécurité et incendié des voitures.

Plus de 200 hommes ont convergé vers l'hôpital Al-Jalaa de Benghazi, qui était gardé jusqu'à il y a une semaine par des membres des Partisans de la charia. Ceux-ci avaient été repoussés de la ville par des manifestants anti-milices à l'issue d'un rassemblement massif le 21 septembre.

"Nous voulons que les Partisans de la charia reviennent et protègent cet hôpital", proclamaient vendredi les pancartes des manifestants, qui ont ensuite pris la direction d'un bâtiment de la sécurité.

Les policiers ont tiré des salves d'avertissement en l'air depuis l'intérieur de leur base, et les manifestants ont répliqué en lançant des grenades sur l'enceinte du bâtiment et en incendiant deux voitures garées à proximité.

Intervention de l'armée

L'armée est arrivée rapidement sur les lieux et la foule s'est dispersée, tandis que 25 soldats prenaient position à l'extérieur du bâtiment pour le protéger. "Il n'y a pas eu de mort, nous avons pris le contrôle de la situation", a déclaré le général Manaa Ben Hamid, disant ignorer l'identité des assaillants.

Par ailleurs, la Direction du renseignement national américain (DNI) a affirmé vendredi que certains assaillants du consulat de Benghazi, en Libye, qui a coûté la vie à l'ambassadeur Christopher Stevens et à trois agents américains, "étaient liés à des groupes affiliés à, ou proches d'Al-Qaïda".

Shawn Turner, porte-parole de la DNI dans un communiqué, a souligné que "de nombreuses questions sans réponse" demeuraient. Il est difficile de dire à ce stade "si un groupe ou un individu a dirigé et contrôlé cette attaque et si des leaders de groupes extrémistes ont donné l'ordre à leurs membres d'y participer", a ajouté le porte-parole.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS