Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Union européenne (UE) a salué l'accord trouvé à Genève pour tenter de négocier la formation d'un gouvernement d'unité nationale en Libye. La cheffe de la diplomatie des 28, Federica Mogherini, a appelé ceux qui ont jusqu'ici boycotté les discussions à s'y joindre.

"Des pas dans la bonne direction ont été faits pendant les négociations cette semaine à Genève", a déclaré Mme Mogherini dans un communiqué. "Les participants ont fait preuve d'une attitude constructive et montré leur engagement à trouver, par le biais du dialogue, une solution pacifique à la crise en Libye", a-t-elle ajouté, tout en relevant que "le chemin à parcourir est encore long".

Des négociations ont eu lieu mercredi et jeudi à Genève sous l'égide de la mission des Nations unies pour la Libye, afin de tenter de rapprocher les parties au conflit pour sortir ce pays du chaos dans lequel il s'est enfoncé depuis la chute de Mouammar Kadhafi en octobre 2011.

Le pays est dirigé par deux Parlements et deux gouvernements, l'un proche des milices islamistes et l'autre reconnu par la communauté internationale, qui se disputent le pouvoir.

Nouvelle réunion prévue

Les négociateurs ont annoncé vendredi matin qu'ils étaient tombés d'accord sur un agenda avec l'ambition de "parvenir à un accord pour former un gouvernement d'unité consensuel" et appelé "toutes les parties à cesser les hostilités pour créer un environnement positif pour le dialogue".

Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine à Genève, probablement mardi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS