Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ex-leader libyen Mouammar Kadhafi a été enterré dans la nuit de lundi à mardi dans un "endroit secret" au terme d'une cérémonie religieuse, a indiqué un membre du Conseil militaire de Misrata. Le CNT a en outre demandé à l'OTAN de prolonger sa mission en Libye.

Mouatassim Kadhafi, son fils, et l'ex-ministre de la Défense Abou Bakr Younès Jaber, qui étaient exposés à ses côtés dans une chambre froide à Misrata depuis plusieurs jours, ont été inhumés "dans la nuit de lundi à mardi près de lui".

Trois dignitaires religieux, partisans de Mouammar Kadhafi, ont prié et procédé à une cérémonie religieuse avant l'inhumation, selon le membre du Conseil militaire.

Après 42 ans de pouvoir et huit mois de guerre civile, l'ex-dictateur a été capturé jeudi, après des semaines de violents combats, par les pro-CNT de Misrata à la sortie de Syrte, ville côtière située à 360 km à l'est de Tripoli.

Il a ensuite été tué dans des circonstances troubles peu après sa capture, certains évoquant une exécution sommaire, ou un lynchage. Une autopsie a été réalisée sur son cadavre, mais le médecin l'ayant effectuée a indiqué ne pas pouvoir en communiquer les résultats pour le moment, attendant le feu vert des autorités de Tripoli pour s'exprimer sur le sujet.

Requête du CNT

Par ailleurs, le CNT, par la voix de son ministre du pétrole a demandé à l'OTAN de prolonger sa mission "au moins un mois de plus", alors que la fin des opérations est agendée pour fin octobre.

L'OTAN a réagi avec prudence mardi à cette demande, indiquant qu'elle allait continuer à consulter les nouvelles autorités sur les modalités de la fin de sa mission.

La situation sur le terrain n'est pas complètement stabilisée, le pays souffrant des suites de l'opération militaire. L'explosion accidentelle lundi soir d'un réservoir de carburant a fait plus de cent morts et au moins cinquante blessés à Syrte. Cette ville a été totalement dévastée par des semaines de combats et de bombardements de l'OTAN.

ATS