Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Conseil national de transition libyen (CNT) devait remettre mercredi soir les rênes du pays à l'assemblée issue des élections du 7 juillet au cours d'une cérémonie symbolique. Celle-ci marque la première transition pacifique du pouvoir après plus de quarante ans de dictature.

Le transfert du pouvoir par le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, au doyen des 200 membres du Congrès général national (CGN) devait être marqué par leur discours respectif. En raison du jeûne du mois de ramadan, la cérémonie devait commencer tard dans la nuit dans une luxueuse salle de conférence d'un hôtel de la capitale libyenne.

Des représentants de la société civile et des missions diplomatiques en Libye, ainsi que les membres du CNT et du gouvernement devaient assister à la cérémonie.

Nouvelles élections prévues

Selon l'agence libyenne Lana, le CGN se mettra au travail dès la semaine prochaine. L'assemblée devra choisir un nouveau gouvernement et conduire le pays à de nouvelles élections sur la base d'une nouvelle Constitution.

Les membres du Congrès ont en outre tenu lundi soir une réunion informelle au cours de laquelle ils se sont mis d'accord sur la nécessité d'élire un président, ainsi que deux vice-présidents de l'assemblée d'ici une semaine, selon un élu indépendant venu de Benghazi (est).

Libéraux en force

L'Alliance des forces nationales (AFN), une coalition de plus de 40 petits partis libéraux menée par ceux qui ont orchestré la révolte de 2011 contre le colonel Kadhafi, détient 39 sièges sur les 80 réservés à des partis politiques.

Le Parti de la justice et de la construction (PJC), issu des Frères musulmans, est la deuxième formation politique du Congrès avec 17 sièges.

Le CNT, actuellement encore au pouvoir, était l'organe politique de la rébellion qui a fait tomber le régime de Mouammar Kadhafi, avant de prendre officiellement la tête du pays avec sa chute. Le raïs a été tué en octobre dernier après plus de quarante ans de pouvoir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS