Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le prince du Liechtenstein conservera son droit de veto sur les décisions du peuple. Les citoyens de la Principauté ont balayé dimanche par 76,1% des voix une initiative populaire qui demandait une telle réforme.

L'initiative populaire "Oui, pour que ta voix compte" a été largement rejetée dans les onze communes du Liechtenstein. Dans la capitale Vaduz, 73,9% des votants ont refusé ce texte. La participation s'est élevée à 82,9%.

Les initiants, issus des rangs du mouvement pour la démocratie au Liechtenstein, demandaient que le prince ou son représentant n'ait plus le droit d'opposer son veto à des décisions prises par le peuple lors de votations. Il aurait par contre gardé ce droit pour les décisions du Parlement.

Le débat avait été relancé l'an dernier à l'issue de la votation sur la dépénalisation de l'avortement. Le prince avait au préalable dit qu'il refuserait la nouvelle loi proposée par une initiative. Le texte avait finalement été rejeté dans les urnes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS