Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le mode opératoire fait toutefois penser à Daech, selon le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve (archives).

KEYSTONE/EPA/OLIVIER ANRIGO

(sda-ats)

Les liens entre le tueur de Nice et "les réseaux terroristes", notamment l'Etat islamique qui a revendiqué l'attaque "pour l'instant ne sont pas établis par l'enquête", a déclaré le ministre français de l'intérieur. Les enquêteurs suspectent une radicalisation rapide.

"Le mode opératoire emprunte totalement à ce que sont les messages de Daech" (l'Etat islamique), a toutefois déclaré Bernard Cazeneuve à la radio RTL.

"On ne peut pas exclure qu'un individu déséquilibré et très violent (...) ait été à un moment, dans une radicalisation rapide, engagé dans ce crime absolument épouvantable".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS