Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nouveau conseil d'administration de LifeWatch concrétise la prise de pouvoir de BioTelemetry (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La société de télésurveillance médicale zougoise LifeWatch passe officiellement dans le giron du groupe américain BioTelemetry. Un nouveau conseil d'administration a été élu vendredi à l'issue d'une assemblée générale extraordinaire.

Les actionnaires présents à l'assemblée générale à Zurich représentaient près de 17,9 millions de voix, soit 96,79% du capital-actions de LifeWatch, a indiqué l'entreprise dans un communiqué. Tous les points à l'ordre du jour ont été acceptés.

Le précédent conseil d'administration avait décidé de démissionner à la suite du rachat. Kirk Gorman, président du conseil d'administration de BioTelemetry, Joseph Capper, directeur général de BioTelemetry, et Stephan Rietiker, patron de LifeWatch, ont été élus au conseil d'administration.

Kirk Gorman a été choisi comme nouveau président. Les actionnaires ont également approuvé une modification des statuts concernant le capital conditionnel.

Pour rappel, Aevis Victoria convoitait initialement l'entreprise sise à Zoug, mais d'origine israélienne. Mais devant l'offensive de BioTelemetry lancée mi-avril, le groupe fribourgeois de cliniques privées et d'hôtels a jeté l'éponge au début du mois de juin. Il a finalement décidé d'apporter ses actions à l'offre concurrente.

La société zougoise a cherché l'aide de BioTelemetry, estimant notamment que le montant proposé par Aevis Victoria via son offre publique d'achat ne reflétait pas sa valorisation réelle.

ATS