Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il est des défaites qui font plus mal que d'autres et Rafael Benitez va très vite s'en rendre compte.

Son Real Madrid a reçu une leçon de football de son pire ennemi, le FC Barcelone, flamboyant vainqueur 4-0 à Santiago-Bernabeu du Clasico de la 12e journée de Liga.

Dans les faits, les buts de Suarez, mis sur orbite par Sergi Roberto à la 11e, de Neymar, lancé peut-être en position de hors-jeu par Iniesta à la 39e, d'Iniesta, après un relais parfait avec Neymar à la 53e, et encore de Suarez, après une déviation de Jordi Alba à la 74e, ont permis au Barça de porter à six points son avance au classement sur le Real. Même sans Lionel Messi (de retour d'une longue indisponibilité et entré seulement à la 56e), l'entraîneur Luis Enrique dispose d'armes fatales. L'Uruguayen et le Brésilien avaient tout simplement inscrit les... dix-neuf derniers buts de leur équipe en championnat avant le 3-0 de leur capitaine.

Malgré le retour de la "BBC" (Bale-Benzema-Cristiano) en attaque, malgré les présences d'orfèvres tels Modric, Kroos ou Rodriguez, le Real Madrid n'a jamais véritablement fait honneur à son rang. Celui, rappelons-le, de plus grand club du monde. Déjà soumis au feu des critiques, de son vestiaire comme des supporters, Rafael Benitez est vraisemblablement déjà un entraîneur condamné.

Sans doute le Madrilène ne sera-t-il pas immédiatement licencié, l'action intempestive du couperet n'étant pas dans la tradition merengue. Mais, à moins de remporter la Liga - ce qui est déjà fortement compromis - ou la Ligue des champions, le coach ne durera pas sur le banc de la Maison blanche. Et encore faut-il que cela suffise. Car cette défaite, humiliante et sans appel, personne ne l'oubliera à Madrid.

L'exigeant public de Bernabeu avait déjà eu du mal à digérer la piètre prestation en C1 contre le PSG (victoire 1-0). Or en face samedi, pas de chance, ce n'était pas le PSG. C'était bien plus fort, bien plus complet, bien plus homogène.

Les résultats: Real Sociedad - FC Séville 2-0. Real Madrid - Barcelone 0-4. Espanyol Barcelone - Malaga 2-0. Classement: 1. Barcelone 30. 2. Real Madrid 24. 3. Atletico Madrid 23. 4. Celta Vigo 21...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS