Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le royaume de Catalogne est rongé par les flammes!

Le FC Barcelone a concédé sa quatrième défaite en cinq matches toutes compétitions confondues, battu 2-1 chez lui par Valence et désormais rejoint en tête de la Liga par l'Ateltico Madrid, tombeur 3-0 de Grenade.

Si le Barça, éliminé en milieu de semaine par l'Atleti en quart de finale de la Ligue des champions, a conservé la première place du classement grâce aux confrontations directes face aux Matelassiers. Au Camp Nou, où il avait déjà perdu face au Real Madrid lors de sa dernière représentation en championnat, le club blaugrana a dominé, s'est montré le plus dangereux mais s'est fait crucifier par un autogoal de Rakitic et un tir de Santi Mina.

Le 500e but de la carrière de Lionel Messi (450 en club, 50 en sélection) s'est avéré insuffisant. Triste jubilé pour la Puce... La scoumoune semble s'être accrochée aux crampons catalans tant les hommes de Luis Enrique ont manqué des montagnes, notamment en fin de rencontre.

Alors qu'il fonçait vers le titre, voici donc le Barça en plein doute, avec un Atletico revenu à sa hauteur (grâce à des buts de Koke, Torres et Correa) et un Real Madrid qui n'accuse plus qu'un point de retard sur le duo après sa victoire 5-1 samedi à Getafe.

ATS