Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alors qu'il menait 2-0 à domicile, l'OGC Nice s'est effondré face à l'Olympique de Marseille, battu 4-2 et voyant le groupe de tête de la Ligue prendre le large.

Les Aiglons sont dixièmes du classement, les Phocéens remontent au troisième rang.

Lucien Favre ne va pas décolérer de sitôt. Son équipe avait tout en main pour passer une douce soirée, après le 1-0 signé Balotelli de la tête sur un corner à la 4e et le 2-0 signé Seri sur une frappe déviée à la 16e.

Mais Nice a commis ensuite énormément d'erreurs individuelles tandis que l'OM a exercé un pressing de plus en plus efficace. Ocampos a frappé deux fois, Lees Melou a marqué contre son camp et Luiz Gustavo - avant de se faire expulser - a inscrit le quatrième but.

Les Niçois ont bu le calice jusqu'à la lie puisque Pléa a encore raté un penalty à la 83e, la faute à un Mandanda décisif sur sa ligne en fin de rencontre. Ils se retrouvent à cinq points des places qualificatives pour l'Europa League actuellement occupées par Caen et Bordeaux - soit autant que de la première place de relégable, celle d'un Lille à qui il manque un match au compteur en raison de l'accident dans les tribunes qui a conduit à l'arrêt de la rencontre du LOSC à Amiens.

Le PSG, qui a balayé 6-1 les Girondins samedi, domine le classement avec trois points d'avance sur Monaco (1-1 contre Montpellier vendredi) et six sur Nantes (1-0 contre Metz samedi) et l'OM.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS