Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le CSKA Moscou a arraché dans les arrêts de jeu le nul 1-1 contre le Real Madrid en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Mais les Espagnols restent favoris pour la qualification.
Cristiano Ronaldo a ouvert la marque à la 28e. Le Portugais a repris du gauche un centre de son compatriote Coentrao mal dégagé par Tosic. Ce but a longtemps semblé être celui de la victoire, mais les Russes ont égalisé à la 93e par Wernbloom lors d'un bref rush final qui a fini par payer.
Alors qu'ils redoutaient un froid extrême, les Espagnols ont eu la bonne surprise de voir le mercure n'indiquer "que" -6 dans la capitale russe, au lieu des -15 annoncés la veille. Malgré son manque de compétition puisqu'il disputait son premier match officiel de 2012, le CSKA est entré très fort dans la partie, s'offrant une première occasion par Dzagoev dès la 7e.
La sortie de Benzema sur blessure (adducteur droit) au quart d'heure n'a pas désorganisé les Espagnols. Ils se procuraient une double occasion à la 17e, mais le gardien Chepchugov réalisait deux parades successives devant Higuain puis Khedira.
La réussite de Ronaldo donnait encore plus d'assurance aux visiteurs, qui maîtrisaient sans problème les tentatives moscovites souvent imprécises. Malgré les efforts d'un Doumbia très en jambes, le CSKA n'inquiétait quasiment jamais Casillas.
De fait, le Real est passé très près d'un deuxième but. Callejon (51e/52e), Ramos (75e) et Ronaldo (76e/84e) auraient pu y parvenir. Finalement, un peu contre le cours du jeu, Wernbloom égalisait au grand dam de Jose Mourinho.
Mais le nul acquis sur la pelouse synthétique du Loujniki - en ayant inscrit le fameux but à l'extérieur - devrait, en toute logique, s'avérer suffisant pour que le Real poursuive son parcours dans cette compétition.

ATS