Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Bâle lance son aventure 2015-16 en Ligue des champions à l'enseigne du 3e tour qualificatif aujourd'hui en Pologne face à Lech Poznan, contre lequel il part nettement favori.

La Pologne n'a plus été représentée en Ligue des champions proprement dite depuis 1996 (Widzew Lodz à l'époque). Classés 17es à l'indice UEFA, les Rhénans, eux, ont acquis une solide réputation européenne ces dernières saisons, qu'ils n'entendent surtout pas galvauder.

Leur nouveau parcours s'annonce cependant plus tortueux que le précédent. L'année dernière, l'équipe alors entraînée par Paulo Sousa était directement qualifiée pour la phase de groupes. Cette fois, comme il y a deux ans, les Bâlois devront sortir deux adversaires - Poznan puis, le cas échéant, un autre barragiste - pour accéder aux poules.

Même si un échec ne serait pas une catastrophe - le FCB était resté à quai en phase préliminaire en 2012-13 avait d'être reversé en Europa League et d'y atteindre les demi-finales -, Urs Fischer et ses joueurs ont intérêt à partir du bon pied. Les "rotblauen" restent très bien armés, bien que devant vivre désormais sans Marco Streller, Fabian Frei et Fabian Schär. Ils ont entamé le Championnat de Super League par deux victoires, démontrant avoir bien assimilé les changements de l'intersaison.

A l'inverse, Lech Poznan, classé seulement 197e à l'UEFA, a commencé de façon "neutre" son Championnat - une défaite puis une victoire in extremis - et, surtout, affichera un lourd déficit en terme d'expérience internationale. Le club n'a jamais atteint la phase de poules de la C1. Ces trois dernières années, il a été éliminé à chaque fois au 3e tour qualificatif, face aux Islandais de Stjarnan Gardabaer, au Zalgiris Vilnius et à l'AIK Stockholm. Tout sauf des terreurs.

Un nom ressort du lot au "Lech", vu d'ici: Darko Jevtic, ancien international suisse M21 qui avait fait ses classes et ses débuts en Super League au FC Bâle. Le milieu de terrain de 22 ans n'avait finalement pas pu s'imposer sur les bords du Rhin, en raison notamment de blessures. Il fut cédé au Wacker Innsbruck, avant de filer à Poznan. Le porteur du no 10 pourrait avoir soif de revanche face à son ancien club, d'autant qu'il s'illustre en Pologne (7 buts l'an dernier, la saison du titre, et déjà un cette saison).

Poznan est parfois craint pour ses supporters turbulents, voire violents, comme l'ont montré les graves incidents d'il y a quinze jours, au tour précédent contre le FC Sarajevo, au cours desquels une trentaine de personnes avaient été blessées.

Les équipes possibles:

Lech Poznan - Bâle

Coup d'envoi: 20h45. Arbitre: Taylor (Ang).

Lech Poznan: Buric; Kedziora, Kadar, Kaminski, Douglas; Tralka, Dudka; Jevtic, Hämäläinen, Pawlowski; Robak.

Bâle: Vaclik; Lang, Höegh, Suchy, Safari; Kuzmanovic, Zuffi; Bjarnason, Delgado, Gashi; Embolo.

Note: Bâle Samuel (suspendu), Ivanov, Gonzalez ni Kakitani (blessés).

ATS