Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barcelone a entamé la défense de son titre en Ligue des champions par un nul. Les Catalans ont été tenus en échec 1-1 sur la pelouse de l'AS Rome lors de la 1re journée du groupe E.

Le spectacle a été au rendez-vous au Stade Olympique. A l'image surtout du but extraordinaire inscrit par Florenzi à la 31e, d'un tir pris du bord de la touche juste dans le camp du Barça. Ter Stegen, trop avancé, ne pouvait que constater les dégâts. Cette réussite venue d'ailleurs permettait à la Roma d'égaliser, après l'ouverture du score inscrite de la tête par Suarez sur une passe de Rakitic (21e).

Dominateur, le Barça a un peu péché dans la conclusion, à l'image de quatre tirs non cadrés de Messi en première mi-temps. En face, bien regroupée en défense, la Roma lançait de dangereuses banderilles grâce notamment à la vitesse de l'ancien Bâlois Salah. La partie a un peu perdu en intensité en seconde période, caractérisée par les sorties sur blessure de Szczesny puis Rafinha, lequel venait d'entrer en jeu. Barcelone n'a ensuite jamais pu trouver la faille dans la toile d'araignée mise en place par des Romains très solidaires, malgré une frappe de Messi sur la barre (78e) et une tentative de Jordi Alba dégagée sur la ligne par Manolas à la 95e.

Dans ce même groupe, Bayer Leverkusen s'est imposé 4-1 contre le BATE Borisov. Titularisé, Admir Mehmedi s'est illustré en ouvrant le score dès la 4e, après un centre d'Hernandez. Le Suisse a ensuite manqué à la 26e une belle occasion de redonner l'avantage à son équipe après l'égalisation de Milunovic (13e). Les Allemands ont fait la décision après le thé. Calhanoglu (47e/75e penalty) et "Chicharito" Hernandez (59e) ont marqué. Mehmedi a été à la base de l'action qui a amené le but de l'attaquant mexicain.

Pajtim Kasami et Olympiakos n'ont pas réussi à empêcher le Bayern Munich de repartir du Pirée avec la totalité de l'enjeu. Les Bavarois ont gagné 3-0 mais les deux derniers buts sont tombés en fin de match. L'inévitable Thomas Müller a marqué à la 52e, alors qu'il semblait vouloir centrer. Götze a doublé la mise à la 89e avant un penalty transformé par Müller.

Cette entame de Ligue des champions n'a guère souri aux clubs anglais. Après les défaites des deux Manchester mardi, Arsenal est lui aussi tombé. Les Gunners ont été battus 2-1 sur la pelouse du Dinamo Zagreb. L'expulsion de Giroud dès la 40e n'a pas arrangé les affaires des apathiques joueurs londoniens. Les Croates ont marqué par Pivaric (24e) et Fernandes (58e). La réduction du score par Walcott (79e) est venue trop tardivement.

A la peine en Premier League, Chelsea a renoué avec le succès en écrasant Maccabi Tel Aviv 4-0 à Stamford Bridge, malgré un penalty horriblement raté par Hazard dès la 5e. Les hommes de Jose Mourinho ont marqué sur deux balles arrêtées avant la pause, par Willian (15e) et Oscar (45e/penalty). Diego Costa et Fabregas ont marqué ensuite. Les Israéliens, tombeurs du FC Bâle en barrages, n'ont rien montré durant une soirée bien difficile pour eux.

ATS