Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chelsea a été accroché à Stamford Bridge par l'AS Rome (3-3) dans le choc du groupe B de la Ligue des champions. Cette rencontre de la 3e journée a été ouverte et passionnante d'un bout à l'autre.

Les Londoniens ont le plus souvent laissé l'initiative aux visiteurs, pour mieux les contrer ensuite. David Luiz a ouvert le score d'une frappe hors de la surface (11e), Hazard signant le numéro deux sur un contre fulgurant mené avec Morata (37e). De manière méritée, les Italiens revenaient dans le match peu après, sur une frappe lourde de Kolarov (40e).

A la reprise, la Roma continuait de faire le jeu contre un adversaire trop attentiste. La récompense tombait à la 64e avec le 2-2 signé par Dzeko sur une magnifique volée. Le grand attaquant bosnien donnait même l'avantage aux Romains sur une tête (70e), mais Chelsea répliquait cinq minutes plus tard, grâce à une autre tête signée Hazard.

Dans ce groupe, l'Atletico Madrid se retrouve en mauvaise posture après le terne 0-0 ramené de Bakou contre Karabagh Agdam. Les Colchoneros, finalistes en 2014 et 2016, ne comptent que deux points contre sept à Chelsea et cinq à l'AS Rome.

Groupe C: les favoris gagnent

Trois sur trois pour le Paris Saint-Germain dans le groupe C. Les Français ont gagné 4-0 à Bruxelles contre Anderlecht. Les stars offensives ont tous participé à la fête. Les buts ont en effet été marqués par Mbappé (3e), Cavani (44e), Neymar (66e) et Di Maria (88e).

Le retour sur le banc de Jupp Heynckes - qui avait mené le club au triplé en 2013 - semble faire du bien au Bayern Munich. Les Bavarois n'ont pas connu de problème pour se débarrasser du Celtic Glasgow, dominé 3-0. Müller (17e), Kimmich (29e) et Hummels (51e) ont inscrit les buts des Allemands, solidement installés au 2e rang du groupe.

Le Barça avec le maximum

Dans le groupe D, Barcelone compte également le maximum de neuf points. Les Catalans, même réduits à dix après l'expulsion de Piqué (42e), ont dominé Olympiakos 3-1. Ils ont ouvert le score sur un autogoal à la 18e, avant que Messi n'inscrive le numéro deux sur coup franc à la 61e. Digne salait l'addition peu après.

La Juventus a quant à elle battu le Sporting Lisbonne 2-1. La réussite décisive est tombée à la 84e grâce à Mandzukic. La Juve compte six points, contre trois aux Portugais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS