Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Zenit Saint-Pétersbourg a pris l'avantage sur Benfica Lisbonne en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Les Russes ont gagné 3-2, infligeant aux Portugais leur premier revers de l'exercice.
Disputée dans des conditions difficiles, avec un mercure qui flirtait avec les -10 degrés au coup d'envoi, cette rencontre s'est pourtant avérée spectaculaire, avec cinq buts marqués. Les deux formations ont tenté d'aller de l'avant, malgré une pelouse loin d'être idéale et qui peut expliquer les nombreuses imprécisions ou erreurs, lesquelles ont paradoxalement contribué à créer des situations dangereuses.
Ce sont les Portugais qui ont ouvert le score, Maxi Pereira surgissant après un ballon relâché par le gardien Zhevnov (20e). Le Zenit réagissait peu après grâce à une volée de Shirokov (27e). La domination était ensuite surtout portugaise, mais ce sont les Russes qui inscrivaient un deuxième but, après une action magnifique conclue par une acrobatique talonnade de Semak (71e).
Cardozo parvenait à arracher l'égalisation à la 87e. Peut-être déconcentrés, les Lusitaniens commettaient dans la foulée une grosse bourde défensive: Maxi Pereira perdait le ballon dans sa surface, et Shirokov, toujours prompt à venir soutenir les offensives, signait le but de la victoire (88e).
Benfica n'avait pas encore perdu cette saison en Ligue des champions. Les Portugais avaient fini en tête du groupe qui comprenait aussi le FC Bâle et Manchester United. Mais ce revers ne les élimine pas encore, tant s'en faut. A domicile, ils semblent avoir les moyens de passer l'épaule face au Zenit.

ATS