Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Manchester United a fait un grand pas vers la phase de groupes de la Ligue des champions. A Old Trafford, les Anglais ont battu Bruges 3-1.

Memphis Depay est bien le renfort attendu par Manchester United. L'attaquant néerlandais a débloqué de très belle manière son compteur avec les Red Devils, signant un doublé lors du succès 3-1 face au FC Bruges en barrage aller de la Ligue des champions.

Depay, arrivé du PSV Eindhoven cet été, a été au centre de la grande majorité des actions offensives de son équipe à Old Trafford. Mené dès la 8e après un malheureux autogoal de Carrick, Manchester United a égalisé cinq minutes plus tard par sa recrue néerlandaise, qui mystifiait plusieurs adversaires avant de conclure. Depay récidivait avec tout autant de brio à la 43e pour permettre aux siens de rejoindre les vestiaires le coeur un peu plus léger.

Man U a continué de dominer ensuite, mais a dû attendre les arrêts de jeu pour faire le break contre un adversaire réduit à dix depuis la 79e. C'est le Belge Fellaini qui a marqué de la tête à la 93e, sur un centre de l'inévitable Depay. Louis van Gaal et ses hommes, qui ne carburent pas encore à plein régime à l'image d'un Rooney très discret, pourront donc aborder le retour dans une position très favorable.

Admir Mehmedi a joué la deuxième mi-temps à Rome, où Bayer Leverkusen s'est incliné 1-0 contre la Lazio. Chaque équipe a tiré une fois sur le poteau adverse en première mi-temps, avant que Keita ne donne la victoire aux Italiens à la 77e.

Par ailleurs, Sporting Lisbonne s'est imposé 2-1 contre le CSKA Moscou. Les Portugais ont pris l'avantage par Gutierrez dès la 12e, mais les visiteurs ont égalisé grâce à Doumbia (40e). L'ancien buteur des Young Boys, de retour à Moscou après six mois calamiteux à l'AS Rome, avait auparavant manqué un penalty. L'Algérien Slimani a signé le but victorieux à la 82e pour les protégés de Jorge Jesus, qui doivent cependant s'attendre à souffrir au retour dans la capitale russe.

ATS