Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La presse allemande de jeudi n'a pas goûté les options prises par Pep Guardiola contre l'Atletico Madrid.

Au-delà de la défaite (1-0), le coach de Bayern Munich Pep Guardiola est critiqué jeudi par la presse allemande pour n'avoir pas titularisé Thomas Müller, voire Franck Ribéry, mercredi en demi-finale aller de Ligue des champions.

"Super solo de l'Atletico! Mauvaise composition de Pep", titre le quotidien Bild à sa Une sportive, ne comprenant pas pourquoi le coach a débuté sans Müller, "son meilleur buteur à l'extérieur en C1 (4 buts en 9 matches)" ainsi que Franck Ribéry.

Le magazine spécialisé Kicker qualifie "de risqué et faux" la décision du Catalan de se passer d'entrée de Müller, "pas seulement son deuxième meilleur réalisateur (31 buts cette saison dont 8 en C1) mais aussi un leader absolu" sur le terrain.

Le bi-hebdomadaire regrette aussi l'absence de Ribéry dans le onze, parce que le Français "brille à nouveau après une longue absence" et qu'il aurait été "l'homme de la situation" dans "l'ambiance survolté du stade Vicente Calderon".

"Le plan risqué de Pep Guardiola n'a pas fonctionné", titre l'édition électronique du quotidien Die Welt, pour qui les absences de Müller et Ribéry ont été comme "un but contre son camp" pour le Bayern à Madrid.

Interrogé après la rencontre, Guardiola a justifié son choix. "Je voulais un gaucher à gauche et un droitier à droite. Et avoir un milieu de terrain en plus."

ATS